Logo Paroisse Pentecôte Blanc-Nez

Paroisse Calais Pentecôte-Blanc-Nez

Pourquoi un voile sur les croix et les statues ?
Voile de Carême réalisé pour l'année 2010 pour la cathédrale de Bonn. © nc

Pourquoi un voile sur les croix et les statues ?

Voile sur une croix © nc

Le Carême est un temps de jeûne.

Les catholiques, pour se préparer à vivre le grand mystère de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ, observent depuis longtemps, non seulement une privation de nourriture, mais également une privation auditive et visuelle.

  • Privation auditive : avec la suppression de l’orgue et des instruments de musique, mais aussi à partir du Jeudi Saint, du son des cloches.
  • Privation visuelle : avec les voiles que l’on place sur les croix et les statues, ou encore, la suppression des fleurs sur les autels. Privation visuelle qui peut consister aussi à fermer le chœur par un grand voile (à Paris, en Allemagne toujours de nos jours. En Orient le voile présent toute l’année séparant l’autel de la nef est remplacé par un voile noir).

Qu’est-ce que cela manifeste ?

Dans l'église, les croix et les statues sont voilées (1). Par cet usage, l'Église veut manifester son deuil. Les croix ornées de pierres précieuses et de métal précieux, symboles de victoire sur la mort, doivent voiler leur éclat (autrefois les croix ne portaient pas l'image du crucifié); les images et les statues disparaissent pour nous aider à nous centrer sur le mystère qui sera célébré durant la semaine sainte

(1) Au numéro 57, la lettre De festis paschalibus (1988) insiste : « Après la messe [du Jeudi Saint], on dépouille l’autel. Il est bon que les croix dans l’église soient recouvertes d’un voile rouge ou violet, si elles ne sont pas déjà voilées depuis le samedi avant le 5ème dimanche de Carême. On n’allumera pas de lampes devant les images des saints. »

Comment cela nous prépare-t-il à Pâques ?

La croix signe de la victoire du Christ sera dévoilée lors du Vendredi Saint tandis que le prêtre chantera par trois fois "Voici le bois de la croix qui a porté le salut du monde" avant que nous ne répondions "Venez adorons".

Il est aisé de faire le lien avec l'entrée solennelle du Cierge pascal dans l'église sombre, dont la lumière s'élève peu à peu tandis que par trois fois le diacre chante « Lumière du Christ ». Lors de la vigile pascale, pendant le chant du Gloria qui marque le passage du temps de pénitence au temps pascal, on dévoile le reste des images et des statues.

Une pédagogie pour un regard neuf

On perçoit la pédagogie de l’Église qui veut nous recentrer sur cette Croix qui nous sauve. Nous étions habitués aux croix et aux statues des saints qui rappellent la vie avec Dieu : à la fin du Carême, tout cela est voilé, caché. Le jour de Pâques, jour de la résurrection nous verrons notre église avec un regard neuf !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.